Graphic

Les papiers peints que je qualifierais de « raisonnables » (j’entends par là écologiques) sont difficiles à trouver. Sous cette appellation se distinguent les papiers recyclés.

De retour en force dans nos maisons, le papier peint écologique peut s'avérer difficile à identifier. Il n'existe pas vraiment de label pour le repérer. La mention FSC indique que le papier est issu de forêts durablement gérées. Pour faire son choix, il faut décrypter les étiquettes (quand les fabricants jouent le jeu) :
- Vérifiez le pourcentage de papier recyclé par rapport au papier classique
- Choisir un papier dont l'impression a été réalisé avec une encre sans solvant, à l'eau
- Appliquer une colle à base de cellulose ou d'amidon

Un petit conseil au passage, privilégier les marques allemandes. Comme pour les peintures et en règle générale en matière d'écologie, la règlementation allemande est bien plus sévère et plus précoce qu'en France vis à vis de l'utilisation des PVC et autres polluants chimiques.
Une fois entériné, ce constat m’amène tout naturellement à vous suggérer la toile tendue.

Choisir un papier en fibre textile apparaît une excellente option. Oui, un papier tissu vous lisez bien. Peu nombreux sont encore les fabricants mais grands sont les avantages :
- Une préparation de mur ultra allégée
- Un cadre réglementaire bien défini dans l'industrie textile
- Des encres végétales (suivant les industriels) qui ne dégagent pas de gaz lors de l'impression ni après la pose

Plutôt haut de gamme si on compare le prix au mètre carré, ce revêtement s'applique souvent sur de petites surfaces murales à la façon d'un cadre ou au lé.

Regardez comme ce dégradé de couleur joue harmonieusement entre légèreté et profondeur. Bluffant pour pousser les murs, élégant, doux, on en redemande.

En mode SOLO ou en mode PERSO, contactez-moi.
Les + produits = impression HD, résistances aux UV et à l’eau.

Sigride BOTIN